Quand le vent se lèvera par Bâ Kassoum Siddiki

Usure, temps qui passe, gestes d’oubli dans le quotidien d’une banalisation n’ont fait que renforcer l’effervescence protestataire. D’Inal au Parvis des Droits de l’Homme à Paris, les voix et les marches résonnent encore d’hommage. Les consciences se sont aiguisées contre les commémorations fictives, le détournement des pardons, le déni de justice.

Les Flam présentes à la rencontre sur « le rôle des femmes dans le processus démocratique en Afrique »

Le samedi 22 août 2015 s'est tenue à Paris, à la Salle Félix ÉBOUÉ du Ministère des Outres mer, une rencontre à l'initiative du Collectif Équité sur « le rôle des femmes dans le processus démocratique en Afrique »
Les F.l.a.m ont été représentées par une forte délégation conduite par son secrétaire général Cheikh Oumar Bâ.  Cette réunion s’inscrit dans le cadre de la préparation de la conférence sur le thème « Pour une alternance démocratique non violente et un développement durable en Afrique » prévue en septembre 2015.

Déclaration de Flam sur la confirmation des peines de l'appel contre les militants des droits de l'homme

Les F.l.a.m ne sont pas surprises par la confirmation en appel de la condamnation de Biram et de ses compagnons.

Le régime du Système Beydane n’a fait que confirmer sa nature raciste, haineuse et liberticide par la confirmation  de cette condamnation inique contre les militants des droits de l’homme Biram DAH ABEID, Brahim BILAL et Djiby SOW.

En Mauritanie, c'est les anti-esclavagistes qu'on emprisonne

En Mauritanie, ce ne sont pas les esclavagistes qu'on emprisonne. Ce sont les militants contre la traite des hommes, des femmes et des enfants que l'on jette au cachot.

Monsieur Mamadou Sidy BA, Président des Flam: "Les Flam existent et existeront toujours."

Monsieur Mamadou Sidy  BA, président des Flam (Forces de Libération Africaines de Mauritanie) a accordé à Flam-mauritanie.org une interview exclusive au cours de laquelle il aborde entre autres l’actualité récente des Flam.

Ex-cadre jihadiste libéré en Mauritanie: "coup dur pour les victimes de la crise" au Mali (ONG) (AFP 6/8/15)

Quatorze organisations de défense des droits de l'Homme, dont la FIDH et Amnesty, ont dénoncé mercredi la libération par la Mauritanie d'un ancien cadre du groupe jihadiste Ansar Dine, Senda Ould Boumama, la qualifiant de "coup dur pour les victimes de la crise malienne".

Senda (ou Sanda) Ould Boumama a été le porte-parole d'Ansar Dine, un des groupes liés à Al-Qaïda ayant contrôlé le nord du Mali pendant près de dix mois avant d'en être chassés et en partie dispersés à partir de janvier 2013 par une opération militaire internationale.

Trente ans après le début du génocide perpétré contre leur communauté, les Noirs mauritaniens réclament toujours un procès contre le Colonel TAYA

Trente ans après le début du génocide perpétré par le Colonel Maawiya Ould Sid'Ahmed TAYA et son appareil, ce rapport d'Amnesty International sur les violations des droits de l'homme dans la vallée du fleuve Sénégal daté du 2 octobre 1990 rappelle l'ampleur du "pudique Passif Humanitaire". Une prière suffira t' elle à effacer la responsabilité de l'Etat de Mauritanie et de son armée? Bien sûr que non. Pour s'en convaincre, merci de lire ce rapport.

Ils veulent solder nos souffrances !!!

La démocratie doit-être la chose la mieux partagée si l´on ne veut pas rester dans des voeux pieux. Nous avons revendiqué la démocratie en Mauritanie en exigeant, depuis des décennies, une égalité de droits et de devoirs pour tous les citoyens. La dénonciation des oppressions culturelles, économiques et politiques nous a valu d´être la cible de la plus grande répression dans l´histoire politique de la Mauritanie.

Etat civil : Le « génocide biométrique » continue pour les mauritaniens établis en France [Vidéo]

Paris (France) – Obtenir une pièce d’identité ou un passeport n’est pas une simple formalité pour les Mauritaniens en France. Un enfer qui pousse certains à changer de nationalité à la veille de l’expiration de leur titre de séjour.
En 2011, la Mauritanie a décidé de rendre biométrique son fichier d’état civil, c’est le début de l’ « enrôlement », le recensement. Mais pour les Mauritaniens de France, obtenir une pièce d’état civil est un parcours de combattant. Depuis l’ouverture du bureau de recensement à l’ambassade en février 2013, ONG et activistes dénoncent ces « tracasseries administratives » qui virent au cauchemar.

USA: Julian BOND, l'une des figures noires dre droits civiuqes est mort

Julian Bond, l’une des grandes figures noires de la lutte pour l’obtention de l’égalité des droits civiques, est décédé samedi, après une maladie furtive à Fort Walton Beach (Floride).

23 militants anti-esclavagistes arrêtés

Une organisation anti-esclavagiste de Mauritanie a accusé la police d'avoir fait usage de grenades lacrymogènes, arrêté et blessé aujourd'hui plusieurs de ses militants qui manifestaient à Nouakchott pour la libération de deux de ses responsables en prison. Contactée, la police n'a pas réagi aux propos de l'Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA).

AUDIO. Mauritanie, le Péril nègre

 

SENENEWS.COM – La République Islamique de Mauritanie qui abolit officiellement l’esclavage en 1981, criminalise sa pratique en 2007. Punissable de 5 à 10 ans d’emprisonnement, il semble encore présent dans les mœurs. Au delà de l’esclavagisme, persiste la question de la place des noirs mauritaniens dans la société contemporaine.

Mauritanie : Racisme et  intolérance, un officier de l’armée de l’air mauritanienne, arrêté pour ses croyances religieuses.

Selon plusieurs sites d’informations mauritaniens, un officier de l’armée de l’air mauritanienne  Michael Sagho a été arrêté  à Atar et purge actuellement une punition disciplinaire de trente jours à Nouakchott pour cause de ses préférences religieuses.

Les mêmes source indiquent  que ce sont  les services renseignements du Maroc où  le jeune Officier mauritanien vient d’effectuer un séjour  pour passer les examens médicaux qui ont fourni  des informations précises concernant le militaire (religion, famille, etc.)

 

 

L’Almaami Abdul Kader Kane du Futa-Toro, par Babacar Baye NDIAYE  

Abdoul Kader Kane (ou Abdul Qadir Kan) est un chef religieux et un conquérant, le premier Almamy du Fouta-Toro, un ancien royaume de la vallée du fleuve Sénégal, qu'il dirigea de 1776 à sa mort en 1807.
En 1776, aux côtés de Souleymane Baal, Abdoul Kader Kane renverse la dynastie Denyanke, créée par Koli Tenguella.

 

Hommage: Nelson Mandela (18 juillet 1918 – 5 décembre 2013).

"Mon idéal le plus cher a été celui d’une société libre et démocratique dans laquelle tous vivraient en harmonie et avec des chances égales. J’espère vivre assez longtemps pour l’atteindre. Mais si cela est nécessaire, c’est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir."

Nelson Mandela, procès de Rivonia, 1964

 

Portrait d'un bourreau: Le capitaine Ely Ould Dah. 

Le capitaine Ely Ould Dah, d'éthnie Haratine, de la tribu Zombotti, est natif la région de Rosso au sud de la Mauritanie. Avant les
faits incriminés de 1990 et 1991, il occupe le poste de chef de section au 2ème Bureau de l'armée. Dès le début des arrestations
des Négro-mauritaniens, il devient chef du secrétariat mobile au 2ème Bureau de l'armée

"Hymne des sept serments", Texte sacré des Peulh du Ferlo (1ere partie)

Préface de Ibrahima SARR

 

J’ai coutume de dire que la langue peule est non seulement une langue de conscience, mais elle est aussi et surtout une langue de science. L’esprit y a une place privilégiée voire essentielle en qu’il se nourrisse de la beauté des formes et de la profondeur des tournures. Chaque mot en Pulaar prend a source dans ces immenses espaces de pensée qu’offrent des millénaires de culte du verbe, mais aussi de l’histoire singulière de cette langue, de ce peuple si fier de cette glorieuse « pinal » qui ne survit pas, mais vit tout simplement.

En Mauritanie, une nouvelle loi anti-esclavagiste qui cache bien des peurs (Karfa Sira Diallo)

En réalité c’est dans l’oubli de la mémoire de la traite orientale que la nouvelle loi mauritanienne affiche les flagrantes contradictions d’un système social et politique piégé par une féodalité criminelle.

Expo Milan 2015: Une Mauritanie beydane à Milan

Dans la foulée des Journées économiques mauritaniennes organisées depuis le 21 juillet dans le cadre de l'Exposition Universelle de Milan 2015, les délégations ministérielles, ainsi que les hommes d’affaires mauritanien tous membres de la seule communauté beydane (voir photos) ont entamé  des réunions de travail avec la chambre de commerce ITALAFRICA de Milan.

 

Etaient présents le ministre du Pétrole, des Mines et de l’Energie, Mohamed Salem Ould Béchir, la ministre du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme, Naha Mint Mouknass, le ministre des Pêches et de l’Economie Maritime, Nanni Ould Chrougha.

 

Les cérémonies officielles de célébration de la Journée de la Mauritanie beydane à l’Exposition Universelle de Milan 2015 ont débuté par l’arrivée du premier représentant du systeme beydane,  le général Mohamed Ould Abdel Aziz, à l’espace réservé pour ces célébrations à l’Expo Center de Milan.

 

Mauritanie : Enrôlement : le calvaire des Noirs mauritaniens

Une retraitée de la justice en bute à l’état-civil


Néné Diallo est une retraitée du Ministère de la Justice et était une figure bien connue du Palais de Justice de Nouakchott, l’Empire Islamique des Sables. 

 

Coordination des organisations des réfugiés Mauritaniens au Sénégal (corms) : Déclaration des réfugies mauritaniens de la vallée

Un jour historique historique au Sénégal avec le procès de l’ancien président tchadien Hussein Habré, nous réfugies mauritaniens vivants au Sénégal et au Mali depuis 26 ans saluons l’événement. Nous encourageons l’Union Africaine et le pays hôte pour cette première que l’histoire continentale retiendra sans doute eut égard aux enjeux rapportés à la lutte de l’état de droit en Afrique.

Mauritanie : la colère noire

Après avoir dénoncé les dérives du processus de recensement, les porte-parole de la communauté négro-mauritanienne revendiquent un meilleur partage des richesses et du pouvoir. Reportage.

Mauritanie : Un recensement périlleux (Par Babacar Justin Ndiaye)

Pourquoi la fragile Mauritanie, encore convalescente de la grave crise des années 89-90, s’évertue-t-elle dangereusement à titiller ses vieux démons ; notamment celui de la fracture raciale ? Difficile de comprendre cette auto-fragilisation au moment où le pays est confronté au défi de la démocratie et à la menace du terrorisme. Le besoin de statistiques fiables pour un aménagement optimal du territoire et une planification économique, n’expliquent pas tout. Dans ce pays sociologiquement en fusion heurtée, le recensement national est plus qu’un exercice administratif de routine. Il est un enjeu politique. Pas étonnant donc que la Mauritanie reste, depuis plus de trente ans, le seul pays au monde où les chiffres liés à démographie, relève du secret-défense.

Flam.

Suivre les Flam sur

Adherer