ACTUALITES/ Culture.

Une page de notre histoire: le Waalo Barak (1855 - 1875) 1

(un extrait de l’ouvrage : Mauritanie du Sud. Conquêtes et administration coloniales françaises. 1890-1946 » Karthala, Paris. Juin 2007. 815 pages

Dès que Faidherbe a pris ses fonctions de gouverneur du Sénégal le 16 décembre 1854, il s’appliqua à réaliser le vœu des compagnies de commerce de Saint-Louis qui n’avaient réclamé l’application du programme en trois points cités plus haut. Le Waalo Barak fut le premier champ d’application de ce programme.

ACTUALITES/ Dossier spécial.

La circulaire 02 et les évènements de 1979.

L’année 1979, en Mauritanie, constitue une année charnière qui a permis de mettre au grand jour tous les grands maux que vit le pays et qui ont longtemps été étouffés, la Guerre du Sahara et son cortège de victimes, l’esclavage, la crise linguistique etc. Flam-mauritanie.org revient  dans un dossier spécial sur le soulèvement des élèves et étudiants noirs mauritaniens de mai 1979, suite à la publication de la circulaire 02 qui en réalité cache une grave discrimination dont sont victimes les Noirs , et cela par le biais d’une politique outrancière d’arabisation, dont l’unique objectif est d’effacer culturellement le négro-africain de Mauritanie.

ACTUALITES/ Opinions.

Négro-africain ou négro-mauritanien ? Par Sidi N’Diaye

Il y a quelques jours, la chaîne privée El-Wataniya diffusait dans son journal télévisé l’extrait d’un entretien avec Mohamed Ould Maouloud, président de l’Union des Forces pour le Progrès (UFP), dans lequel ce dernier avançait que le terme « négro-mauritaniens est un néologisme utilisé par les F.L.A.M.S dans les années 70 pour inclure les Haratines dans leur combat afin de faire un front contre les Maures ». Présentés ainsi aux téléspectateurs hassanophones, les propos d’Ould Maouloud semblent avoir été instrumentalisés à dessein, ce qui risque de se révéler dangereux, au regard de notre contexte national actuel et de la recrudescence des revendications communautaristes. Afin d’éclairer l’opinion publique, rmi-info.com a sollicité le Docteur Sidi N’diaye, politiste et auteur du livre « Le passé violent et la politique du repentir en Mauritanie : 1989-2012» pour réagir à propos de cette guerre idéologico-sémantique qui refait surface à chaque fois que les concepts négro-africains et négro-mauritaniens sont évoqués par les acteurs politiques. Voici son article en exclusivité.

ACTUALITES/ Vie du mouvement.

Les FLAM à la Fête de l'huma de Villenave d'Ornon

Les Forces et libération africaines de Mauritanie invitent l'ensemble des Mauritaniens et des amis de la Mauritanie au Stand qu'elles tiennent le 16 et le  17 mai 2015 à la Fête de l'huma de Villenave d'Ornon.
Projection-débats, et autres communications socio-politiques sur la Mauritanie seront au menu durant ces 2 jours.

 

Le département communication des flam.

ACTUALITES/ Afrique.

Viols en RCA: ce que l’on découvre dans le rapport de l’ONU Par RFI

Des soldats français de l'opération Sangaris, à Bangui, le 18 février 2014. REUTERS/ Luc Gnago

RFI a pu se procurer le rapport d'enquête de l'ONU relatif aux viols présumés commis par des soldats français à Bangui. Un rapport accablant. Le nombre de détails qui pourraient permettre d'identifier les agresseurs présumés est impressionnant.

 

Les six pages du rapport sont barrées d'un grand encart « Confidential ». Intitulé « Sexual Abuses on children by international armed forces [Abus sexuel sur enfants commis par des forces armées internationales, ndlr] », le rapport d’enquête contient six interviews d’enfants : quatre d’entre eux disent avoir été abusés sexuellement par des soldats et deux autres ont été témoins des scènes et les décrivent aux enquêteurs de l’ONU et de l’Unicef. La précision des détails est incroyable.

FLAM/ Archives.

Présence et culture des Nègres mauritaniens. Par Jean Pierre Ndiaye.

Le refus cardinal d’un chef d’état membre de l’O.U.A. de prendre en considération l’identité autochtone de son pays est troublant.

 

 

Je refuse de diviser mon peuple en Blancs et Noirs, a dit le président mauritaniens Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya à J.A (n° 1350). Il n’y a pas de problème racial en Mauritanie. Le peuple est indivisible et ne sera jamais divisé. Depuis plus de deux mille ans, les communautés de ce pays ont vécu ensemble sans qu’il y ait la moindre relation d’appartenance  à telle ou telle ethnie. Nous tous, sans exception, sommes unis par l’islam et la couleur de notre peau n’a aucune espèce d’importance . » Cette déclaration m’a bouleversé parce qu’elle nie de manière péremptoire une réalité etnico-culturelle dont la présence remonte, sur cet espace négro africain appelé aujourd’hui, Mauritanie, à la préhistoire et se perpétue actuellement même. C’est la présence des populations nègres, reparties en ethnies vivantes - Peuls, Sarakholes, Mandingues, Wolofs- et s’efforçant  d’assimiler, pour les digérer, les apports extérieurs berbères, arabes et autres… Une religion monothéiste venue du Nord, l’Islam , devenue la leur, ne modifie en rien cette réalité historique .

ACTUALITES/ Devoir de mémoire.

Ely OULD Mohamed VALL, un Le criminel en liberté.

L'ancien président mauritanien, le colonel Ely Ould Mohamed Vall, a nié la déportation des mauritaniens dans les évènements de 1989. "Aucun citoyen mauritanien n'a été déporté", a-t-il affirmé ce dimanche soir sur les ondes de la radio MFM.


A la question de savoir "de quelles nationalités étaient donc ceux qui sont revenus dans le cadre du retour organisé?", Ould Mohamed Vall a répondu: "Il faut demander ce qui les a fait retourner".


Concernant les exactions extrajudiciaires commises à l'époque contre des soldats et officiers négro-mauritaniens, Ould Mohamed Vall, directeur de la sureté nationale à l'époque, s'est démarqué de ces violations. "Durant les enquêtes de la police dont j'étais responsable, personne n'a été tuée. C'est par contre dans les prisons, hors de mon autorité, que des personnes ont trouvé la mort", a-t-il indiqué. .....

ACTUALITES/ Vie du pays.

Racisme: Scandale de la gendarmerie, l'incarcération de Hamedy TRAORE.

Depuis un mois, Hamedy Traoré ressortissant de Tachott Botokhollo est injustement incarcéré dans la prison de Sélibaby, accusé arbitrairement par des gendarmes d’avoir abattu un dromadaire. 

Début avril, un berger dénommé Mohamed a retrouvé l’un des dromadaires (qu’il est sensé surveiller) mort à 500m de la clôture des champs de Tachott sans aucune trace de balle.


 

Des communautés du sud mauritanien dénoncent l’expropriation de leurs terres.

 

Une dizaine d’individus représentant les communautés des villages de Dar El Barka, Ould Birom, Dar El Avia et environs (situés dans la préfecture de Boghé-310 km au sud/est de Nouakchott) ont dénoncé « l’expropriation de leurs terres par les autorités mauritaniennes » au profit d’un opérateur étranger de l’agro-business, mercredi au cours d’une conférence de presse.

Des milliers de descendants d'esclaves "haratine" manifestent contre les discriminations. (AFP 30/04/15)

Plusieurs milliers de descendants d'esclaves maures en Mauritanie ont manifesté.

Plusieurs milliers de descendants d'esclaves maures en Mauritanie, les "haratine", ont manifesté mercredi soir dans la capitale, Nouakchott, pour revendiquer la justice et l'abolition des discriminations, a constaté un correspondant de l'AFP.

 

Solidarité avec les détenus.

Grève de la faim des détenus à la prison d’Aleg.

 

"Les détenus à la prison d’Aleg sud Mauritanie ont entamé une grève de la faim depuis mercredi à minuit", a appris Alakhbar de source au sein de la prison. Les grévistes revendiquent qu’on "détermine le nombre d’années d’emprisonnement pour les condamnés à perpétuité, comme cette peine n’est plus appliquée en Mauritanie.3

Et réclament de l’Etat "le respecte de son engagement de payer la « dyas » pour les pauvres détenus pour meurtre et qui ont bénéficié du pardon des parents des victimes." Les grévistes veulent "la révision des dossiers des prisonniers détenus sur des procès-verbaux falsifiés par la police."


Le procureur et le commandant de la zone auraient rencontré les délégués des prisonniers et auraient promis de remonter leurs revendications aux autorités supérieurs.

 

Source: Alakhbar

ACTUALITES/ Culture.

Malyka Diagana, photographe : Les femmes du Sahel, vues par la Linguere de Nouakchott,Publié par Mamoudou Lamine Kane.

Malika Diagana, lors du vernissage de son exposition, le mardi 13 janvier 2015. Crédit : MLK

La Mauritanie peut se targuer d'avoir une photographe de talent, en la personne de Malika Diagana. Le regard humaniste, empathique et intime qu'elle pose sur les femmes du Sahel inspire réflexion et dignité. Un regard que vous pouvez partager jusqu'au 6 février à l'institut français de Mauritanie, à travers une galerie de portraits de femmes, entre la Mauritanie et le Sénégal.

Avril 1989 - Avril 2015: 26eme anniversaire des déportations  des Noirs mauritaniens.

La communauté noire de Mauritanie commémore cette année le 26eme anniversaire des déportations et massacres génocidaires perpétrés en avril 1989 par le régime raciste arabo beydane de Mauritanie. A cette triste occasion, Flam-mauritanie.org publie spécial consacré à ces événements. Nous  vous proposons  durant tout le mois d 'avril 2015 une série d 'articles, d'analyses et de témoignages sur ces crimes commis contre notre peuple .

 

Comme chaque année, Nous souhaitons que ce mois d'avril 2015 soit pour tous les Noirs mauritaniens un mois de recueillement et de souvenir des souffrances de notre peuple opprimé.

 

Ce travail de mémoire que nous menons est une nécessité car nous exigeons que justice soit rendue aux nombreuses victimes noires de l’apartheid mauritanien. Il est également indispensable pour les générations futures  pour que ces crimes contre leurs parents et leur communauté ne soient à jamais oubliés.

 

NON A L'OUBLI

 

NON A L'IMPUNITÉ

 

NON A L’INJUSTICE

 

Notre dossier:

 

I/ Les ethnies negro africaines de Mauritanie : Briser le silence.

 

II/ Paroles de génocidaire.

 

III/ Témoignages, Samuel Cotton in Terreur silencieuse ,H R P, 1998, page 16.

 

IV/ Témoignages sur les déportations en Mauritanie 1989:cas du Tagant.

 

V/ Le calvaire des déportés mauritaniens réfugiés au Sénégal, par Abda Wone.

 

VI/ 26eme anniversaire des déportations de Noirs mauritaniens: Témoignages.

 

VII/ Déportés de leur pays, depuis 1989, les 14 000 réfugiés Mauritaniens recasés à Dagana, racontent leurs 22 ans de calvaire.

 

VIII/ Un livre sur les tristes événements de 1989 : "1989, Gendarme en Mauritanie" de Rachid LY.( Note de lecture de Mohamadou Saidou TOURE).

 

IX/ Manifeste des enfants négro mauritaniens déportés au Sénégal.*

 

X/ L'apartheidest-il maure ?

 

XI/ Sénégal / Mauritanie :« Sans patrie, sans papiers, sans travail».

 

XII/ MAURITANIE : Les chiffres de la déportations.

 

XIII/ MAURITANIE / SENEGAL: L'intolérable exode.

 

XIV/Témoignage d’un jeune peul déporté au Sénégal en 1989

 

XV/ TÉMOIGNAGE: Mémoire d’une situation.

 

XVI/Témoignages : Hammet , un agriculteur Hal'pular :

 

XVII/ Mauritanie : Trente ans après le début du génocide perpétré par le Colonel Maawiya Ould Sid'Ahmed TAYA.

 

A suivre.

 

ACTUALITES/ Vie du pays..

"circulaire 02 : l'histoire recommence".

Nous publions aujourd'hui  la lettre adressée par l’Amicale des Elèves de Terminales  L.M.B adressée au Ministre de l'Education. Nous rappelle que Le système Beydane poursuit sa politique d'élimination culturelle, raciale, politique et même physique  des Noirs du pays.


Pour ceux qui ont combattu la Circulaire 02, l'histoire recommence.
Mais nous demeurons certains que seule la justice triomphera.

 

ACTUALITES/ France.

"Encore une victime de l'enrôlement".

Notre compatriote Coulibaly Souéloum née en 1949 au Vietnam, d’un père Mauritanien engagé dans l’armée Française pendant la période coloniale ,et d’une maman Vietnamienne, est arrivée en Mauritanie avec son père Mauritanien en 1951 c’est-à-dire à l’âge de deux ans, elle a aujourd’hui soixante-six ans handicapée suite à une fracture du fémur pendant qu’elle était en congés pour deux mois en France en juillet 2003.

ACTUALITES/ Vie du mouvement.

Déclaration des FLAM.

A l'occasion de la célébration du 26 ° anniversaire des déportations, des Négro-mauritaniens et du Voyage du régime chauvin et raciste dans les territoires occupés du Sud de la Mauritanie, les Flam vous soumettent cette déclaration.

Le Président du Système Beydane célébre le 26 anniversaire des déportations des Nègro-mauritaniens dans le Gorgol.

 

vendredi 25 avril 2015, Mohamed Ould Abdel Aziz le Président du Système Beydane de Mauritanie est allé dans les territoires occupés du Sud de la Mauritanie pour ânonner que la question noire est définitivement réglée depuis son arrivée au pouvoir. En vérité, il est allé se pavaner et consacrer l’œuvre de son père spirituel ; Maouiya Ould Sid’Ahmed Taya. Son père spirituel sous les ordres duquel, lui l’ancien garde chiourme, son cousin Ely Ould Mohamed VALL et des Négrophobes comme Gabriel Cymper avaient déporté il y a 26 ans plus de 200. 000 de leurs compatriotes par pur racisme anti Noir.


Mohamed Ould Abdel Aziz, depuis son arrivée au pouvoir par un coup d’état militaire, ne fait qu’escamoter avec une arrogance inouïe les crimes commis contre les Négro-mauritaniens : Une prière de l’absent à Kaédi pour solder les exécutions extra-judiciaires de masse commis par lui et ses comparses. La fin des opérations de rapatriement des Négro-mauritaniens que l’armée du Système Beydane avait expulsés au Sénégal. Le refus de son régime négrophobe de prendre en compte les déportés Négro-mauritaniens du Mali dans l’accord signé avec le HCR en novembre 2007. La cruauté avec laquelle ses sbires racistes ont réprimé la marche de la dignité en mai 2014. La répression des seules manifestations organisées par des Noirs et l’autorisation de celles organisées par les Beydanes. L’embastillement des militants Noirs(TPN, IRA et Kawtal) et l’élargissement des prisonniers terroristes salafistes bidhan, …


Voilà autant d’exemples qui disqualifient Mohamed Ould Abdel Aziz de toute volonté de résoudre la question de la cohabitation, et d’être le Président de tous les Mauritaniens sans exclusive.


Face à cette situation, les Forces de libération africaines de Mauritanie :

-          mettent en garde la communauté internationale contre le soutien de ce dictateur raciste, liberticide arrogant ;

-          exigent la réhabilitation pleine et entière de tous les Déportés négro-mauritaniens dans tous leurs droits ;

-          exigent la libération immédiate et sans condition de Biram DAH Abeid, Djiby SOW, Brahim Ould Bilal et des autres détenus d,Ira Mauritanie,

-          l’Arrestation puis le jugement de tous les commanditaires de tous les crimes racistes commis contre les Négro-mauritaniens ;

-          rappellent aux communautés négro-mauritaniennes victimes du racisme et de l’esclavagisme du Système Beydane, que le respect et l’émancipation tout comme la liberté ne s’octroient pas, ils se conquièrent.

                                                                                                                   Paris le 26 avril 2015

                                                                                                                       Forces de libération africaines de Mauritanie.

Le département Communication.


 

ACTUALITES/ Chronique de la semaine.

Plus tôt que prévu ?

27 avril 2015.

 

En visite de travail ou en pré campagne électorale, à l’intérieur du pays, depuis quelques semaines, le général Mohamed OULD Abdel Aziz  a  été surpris par  l’accueil impopulaire que lui ont réservé les populations des localités visitées ( Zouerate, kiffa, Guerou, etc).

ACTUALITES/ Monde.

Fatou Diome: "On ne peut pas trier les étrangers utiles et les étrangers néfastes" source:lexpress.fr

Fatou Diome sur le plateau de Ce soir (ou jamais!), vendredi 24 avril 2015. (capture d'écran) You Tube

"Accueillir ou pas la misère du monde?" La question, épineuse, était posée vendredi dernier par Frédéric Taddeï dans Ce soir (ou jamais!). Sur le plateau de France 2, pour débattre des politiques européennes en réponse aux récents naufrages de migrants, Fatou Diome.  

 

L'écrivaine franco-sénégalaise y dénonce avec verve l'"hypocrisie" européenne en la matière. "On ne peut pas trier les gens, avec les étrangers utiles et les étrangers néfastes", a-t-elle insisté.

 

"Ils sont embêtés à l'idée d'avoir mon frère, qui n'est pas aussi diplômé que moi"

 

L'auteure de huit livres, dont Le Ventre de l'Atlantique, poursuit: "Quand ils [les Européens] trouvent que mon cerveau est convenable, là ils l'utilisent. Par contre, ils sont embêtés à l'idée d'avoir mon frère, qui n'est pas aussi diplômé que moi."  

Après une démonstration implacable, qui laisse les autres intervenants sans voix, la femme de lettres conclut: "On sera riche ensemble, ou on va se noyer tous ensemble."  

Sur les réseaux sociaux, l'extrait de l'émission fait énormément réagir.  

 

Source: lexpress.fr.

 

FLAM/ Archives.

Débat télé sur BBC-Arabe, camarade Cheikh Oumar Ba confond les avocats du Système beydane.

Suivez le débat  en arabe sur BBC entre notre camarade Ba Cheikh Oumar et les représentants du régime raciste de Nouakchott et de l´UPR parti au pouvoir portant sur le recensement discriminatoire et le racisme d´Etat en Mauritanie.

ACTUALITES/ Vie du pays.

Scolarité des filles haratines : La lutte par l'émancipation des mères, par Mamoudou Lamine Kane.

Une classe de terminale, au lycée de Sélibaby. Crédit : MLK

Plus que personne, les femmes issues de milieux socio-économiques défavorables, ont tendance une fois la tête hors de l’eau, à investir dans l’éducation de leurs enfants. Les résultats sont de plus en plus probants, pour permettre d’affirmer aujourd’hui en Mauritanie, qu’investir dans la résilience socio-économique des femmes permettrait de commencer à inverser certains fléaux sociaux et sanitaires tels que les mariages précoces, ou les MGF. Perspective, avec le cas de figure de Vatimetou Mint El Naji, à Arafat.

‘’La journée dite de réconciliation nationale est un non événement’’

Hawa Mamadou Dia, membre du collectif des orphelins des victimes civiles et militaires (COVICIM), membre de COVIRE II : ‘’La journée dite de réconciliation nationale est un non événement’’

 

Votre papa, soldat de 2e classe, Dia  Mamadou  fait partie des victimes militaires  de la répression des années 90 -91. On imagine que ça n’a pas été facile  votre enfance?

 

Hawa Mamadou Dia : Permettez-moi, pour commencer  par redresser  une erreur qui s’est glissée dans un article publié sur votre site, à propos de mon père: je suis orpheline du soldat de 2e classe  Mamadou Dia, exécuté  par ses frères d’armes à Jreida;  je suis  vice-présidente du collectif des orphelins des victimes civiles et militaires (COVICIM) des évènements survenus en Mauritanie, entre 90-91.

 

Flam.

Suivre les Flam sur

Adherer