La Mauritanie est ce pays où une politique de discrimination raciale et chauvine, érigée depuis 1960 en système de gouvernement, vise à exclure les Noirs mauritaniens de tous les secteurs vitaux pour permettre à une minorité arabo berbère de contrôler la réalité du pouvoir politique, économique, la haute administration, la justice et l'armée. En Mauritanie, le racisme d’Etat est visible et se manifeste partout.

 

La posture identitaire du président mauritanien

Face a une contestation grandissante et alors que la crise économique s’aggrave, le président Aziz tente de rallier l’opinion par un discours nationaliste arabe à l’algérienne.

 

Le 5 août dernier, un référendum constitutionnel à l’initiative du président mauritanien Mohammed Ould Abdelaziz obtenait 85% de votes favorables à l’issue d’un scrutin contesté. Parmi les réformes clées figurait l’ajout de deux bandes rouges au drapeau national. Objectif : « valoriser le sacrifice des martyrs » de la résistance à la colonisation française

Mauritanie : le géant minier Kinross dans le viseur des autorités américaines

Le 5e producteur d’or mondial est la cible d’une enquête de la SEC et du département de la justice, qui le soupçonnent de corruption avec Nouakchott.

C’est une mine d’or à ciel ouvert qui perce un paysage lunaire, à 300 km au nord de Nouakchott. De petits aéronefs font les va-et-vient sur le tarmac du plus grand gisement exploité de Mauritanie : Tasiast. Autour de ce site niché dans le désert a jailli une petite ville, ou plutôt un camp de 3 000 habitants, des travailleurs pour la plupart. Des gendarmes en uniforme montent la garde.

 

La discrimination raciale dans les ministères mauritaniens: une analyse des Flam

De nos jours, même le semblant d'équilibre arithmétique n'est plus respecté par le SB. De mieux en mieux structuré, grâce à ses nouveaux cadres (souvent formés à la hâte pour remplacer les Noirs), ses moyens financiers obtenus grâce à une politiques de crédits par complaisance et à l'aide arabe, le SB se sent plus puissant et plus confiant. Ce sentiment de puissance fait qu'il ne se fait plus de scrupules dans ses attitudes chauvines et racistes.

Mauritanie 1945-1990 ou l'État face à la Nation par Pierre-Robert Baduel

Les émeutes anti-maures et anti-sénégalaises qui ont déferlé respectivement sur le Sénégal et sur la Mauritanie en avril 1989 et devaient conduire les deux pays à la rupture de leurs relations diplomatiques en août 1989, si elles ont attiré sur la région l'attention des media étrangers, ont montré en même temps la méconnaissance de l'opinion occidentale à l'égard de la Mauritanie.

 

Diplomatie mauritanienne : De l'Olympe à la gazra

Après 54 ans d'indépendance, et un départ diplomatique en trombe des sommets internationaux, la politique étrangère mauritanienne se noie aujourd'hui dans des limbes d'actions court-termistes et idéologiques, qui plombent ses intérêts naturels même. Panorama et rétrospective sur un secteur de l'état sinistré.

La diplomatie c'est «l'action multiforme, systématique et méthodique qui permet de mettre en œuvre la politique extérieure d'une nation. Cette politique en soi est un aspect de la conception que cette nation a d'elle-même, et de la place qu'elle ambitionne d'occuper parmi les nations.» rappelle Mohamed Lemine Ould El Ketab, ancien ambassadeur, aujourd'hui tout occupé à sa nouvelle carrière de libraire.

 

Mauritanie : terre promise des investisseurs arabes

Les investisseurs arabes sont plus que déterminés à investir en Mauritanie notamment dans le domaine agricole. Les bailleurs sont impressionnés par les nombreuses facettes et les opportunités  qu’offre  l’agriculture mauritanienne.

En  marge  de la 3e conférence arabe sur l’investissement agricole, beaucoup d’entre eux,  ont  donné un écho favorable  à  Lamia Mint El Ghotob, ministre  mauritanien de l’agriculture.

 

Esclavage en Mauritanie : « Les autorités sont dans l’hypocrisie et le déni »

Le 28 avril, le général mauritanien Mohamed Ould Meguett, directeur général de la sûreté nationale, après nous avoir déclaré qu’« il n’y a pas d’esclavage en Mauritanie », a exigé que Tiphaine Gosse, journaliste, et moi-même, Marie Foray, juriste, quittions immédiatement la Mauritanie afin de nous empêcher de poursuivre nos investigations sur les questions de l’esclavage et du racisme en Mauritanie.

Mauritanie: appel à la vigilance

Les villes mauritaniennes comme Nouakchott, Rosso, Boghé commencent à retrouver ses journées agitées de protestations des années 1980.

Les  chauffeurs de taxi ont entamé le 1er mai 2017 un mouvement de protestation pour exprimer leur ras le bol des rackets de l’Etat par l’intermédiaire de textes illégaux et des agents de police qui, corrompus jusqu’à la moelle, ont transformé le racket en usage légalisé fortement établi.

 

Mauritanie: six ans de calvaire des Négro-mauritaniens pour s'inscrire à l'état civil

6 ans après le lancement de l’opération de l’enrôlement des populations, menée par l’Agence nationale du registre des populations et des titres sécurisés (ANRPTS) au mois de mai 2011, l’accès aux documents de l’état civil ressemble toujours à un chemin de croix pour plusieurs centaines de milliers de citoyens mauritaniens.

Commémoration-L’Odyssée des Afro-Mauritaniens Par Luciana De Michele

Depuis vingt-huit ans, chaque 9 avril, les mauritaniens noirs de peau commémorent la dramatique et massive déportation dont ils ont fait l‘objet de la part de leurs compatriotes d’origine Arabe en 1989. Aujourd’hui encore, cette tragédie n’est pas terminée pour les désormais réfugiés au Sénégal et au Mali, discriminés et apatrides.

Les onze jours de Nouakchott (février1966) Quatrième partie

Dans ses affaires il a conservé – souvenir de la légion Azul et du front russe – un pistolet soviétique. Son cuisinier guinéen, qui a peur de rentrer chez lui, dérobe le pistolet de l'ambassadeur. Il est arrêté par une patrouille de l'armée et fouillé. Dans le désert tout est signe. Un pistolet soviétique sur un Noir! L'URSS aurait- elle décidé de changer de politique en Afrique et jouer les Noirs contre les Arabes?

Les villageois sans terre de Mauritanie, obligés d’aller enterrer leurs morts au Sénégal

A Donaye, au bord du fleuve, les terres ont été accaparées par un homme d’affaires maure. Négro-Mauritaniens et Haratine sont les grands perdants de la question foncière.
Du cimetière de Donaye, il ne reste rien. Le bulldozer a écrasé jusqu’aux pierres tombales. Un canal d’irrigation, aujourd’hui à sec, balafre le lieu. Pour enterrer leurs morts, les habitants de ce petit village d’agriculteurs négro-mauritaniens doivent maintenant emprunter leurs pirogues, se rendre sur l’autre rive du fleuve qui borde le village et passer au Sénégal, où reposent dorénavant leurs ancêtres. « Ceux qui meurent deviennent Sénégalais ! », ironise Amadou Moktar Wane, le chef du village.

Des paysans noirs mauritaniens de Mbagne contraint par l'administration raciste beydane à débourser 400 000 UM pour une chamelle blessée

Les faits se seraient déroulés, ce dimanche matin, dans le village de M’Bahé relevant du département de M’Bagne dans le Brakna.
Une chamelle en gestation a été fracturée lorsque les paysans chassaient un troupeau de dromadaires en divagation à répétition dans les champs du walo , rapporte une source locale, hier samedi.

Les onze jours de Nouakchott  (février 1966) troisième partie

Dans le bureau du jeune directeur adjoint, je sacrifie aux rites de la politesse, parlant d'abord d'autre chose. Mais chaque seconde perdue se compte en morts. Écoutez. Une ville l'on tue fait un bruit qui ne s'oublie jamais. Une sorte de rumeur rauque, de voix enrouée lointaine, d'appel du cœur et des entrailles qui ne parvient pas à passer la gorge, trouée parfois de l'écho d'une détonation. Écoutez. Une ville où on tue, émet, très bas -je n'oublierai pas -une plainte d'animal qui meurt au pied d'un mur, au fond d'un fossé. Je dis au jeune homme: « Je vais rentrer à l'ambassade.

Les onze jours de Nouakchott (février 1966) deuxième partie

Très tôt le matin, des groupes de Harratines, vingt ou trente, encerclent les Noirs libres qui se rendent aux bureaux et les assaillent à coups de bâton et de pierres. Un esclave n'a pas le droit de toucher une arme à feu.La tuerie est donc lente. Quand la victime à terre ne bouge plus, les Harratines passent au suivant. Un ambassadeur n'est que pour observer et rendre compte de ses obser­ vations ?

Pressions et menaces du gouvernement raciste mauritanien sur le Sénégal

La sortie du journaliste Mamadou Tounkara dans l'émission "Grand Rendez-vous" sur la 2STV continue de faire des vagues. Après le communiqué signé par le porte-parole du Gouvernement du Sénégal pour dégager toute responsabilité et avertir l'auteur de cette déclaration en l’occurrence Tounkara de ne plus inciter des peuples à aller en guerre civile, ce dernier a riposté avec une déclaration plus catégorique. Ces sorties ont fâché les dirigeants les plus haut placés des deux pays 

Les onze jours de Nouakchott (février 1966) première partie

Aux débuts de l'indépendance, plus des trois quarts de la fonction publique mauritanienne sont tenus par des noirs; plus de 80 % dans l'enseignement et les PTT. Ils avaient accepté l'école, parlaient et écrivaient le français. De nombreux Dahoméens qui étaient les commis de l'administration de Dakar à Brazzaville - surnommés les porte-plumes de l'Afrique -sont d'abord expulsés pour laisser place aux nationaux.

La Mauritanie : à quand la fin du racisme ? Ibrahima Diallo

« Le 4 janvier 1966 les élèves noirs des Lycées de Nouakchott ont déclenché une grève qu'ils déclarent illimitée en vue de faire supprimer la mesure rendant obligatoire la langue arabe dans l'enseignement du second degré. (…. Mais le régime politique, peu après avoir muselé certains porte-parole noirs, s'est ménagé l'officialisation de la langue arabe dont la première étape est cette mesure rendant l'arabe obligatoire dans le premier et le second degré, cependant qu'il étouffe les revendications fondamentales de la Communauté Noire. (….). Toute cette situation se traduit par un marasme général qui affecte tous les rapports entre citoyens Maures et Noirs. En effet, la jeunesse du pays, future relève, se trouve profondément divisée… »

Rosso - jidrel Mohguene : L’enrôlement reste un véritable casse-tête pour les villageois

Considéré comme une pièce à conviction, l’enrôlement des populations est perçu comme une nécessité et ceux qui veulent l’obtenir subissent des caprices de toutes sortes.
A
Jidrel Mohguene, les villageois en voient de toutes les couleurs pour être enrôlés, ils parcourent un véritable chemin du calvaire au vu des conditions difficiles imposées pour son obtention.

Purges au sein de l’armée 89-91 : Les veuves marchent contre l’impunité

Le collectif des veuves et orphelins des exactions commises dans les casernes militaires des années 89-91 ont organisé une marche spontanée, le 28 novembre à Nouakchott.
Elles ont battu le pavé depuis l’hôtel
Khatter jusqu’au siège de leur organisation au robinet Sarkollé de Sebkha, chez mère Houleye Sall. Cette marche est intervenue après la cérémonie commémorative du 28 novembre, date de l’indépendance du pays.

 

Mauritanie: une nouvelle réforme foncière pour légitimer l'accaparement des terres de la vallée!

La problématique foncière suscite des problèmes qui contribuent à saper l’unité nationale mauritanienne, au niveau urbain mais surtout rural depuis la ruée des investisseurs étrangers, notamment du Golfe, sur les terres africaines. Une situation à laquelle la Mauritanie n’a pas échappé. Et les tensions sont perceptibles au niveau de la vallée du fleuve, une bande réduite de terres arables bordant le fleuve Sénégal.

La Police nationale: des nominations racistes

La direction générale de la sûreté nationale du système beydane a procédé ce lundi 31 octobre 2016 à d’importants changements au sein de ses administrations centrale, et régionale en plus des commissariats Selon nos sources ces changements intervenus sont les suivants :

Marche de protestation à Boghé contre les blocages de l’enrôlement

Plus de 200 personnes ont battu le macadam ce matin entre le centre d’enrôlement et la préfecture pour crier leur ras le bol face au blocage dans la délivrance des documents d’état civil.
Les marcheurs, des commerçants pour la plupart, des adultes, des femmes et des jeunes ne supportent plus la gestion du centre d’enrôlement par l’actuel chef d’agence accusé de bloquer délibérément le fonctionnement du centre qui tourne au ralenti depuis 6 mois.

MAURITANIE: L'Epuration ethnique

Par Ibrahima Abou Sall
Conférence donnée à Bruxelles
Samedi 28 avril 2001 : 17 h 30 mn


 

Introduction

Dans mon intervention de ce soir, je me situerai à la fois sur deux champs distincts:

  • celui de l'acteur, de la victime qui témoigne sur les conditions de détention vécues avec des amis pour le seul motif d'avoir revendiqué un droit qui, si en France est devenu évident, naturel, reste encore à conquérir en Mauritanie...

Mauritanie: la ségrégation raciale au sein de l’armée, l’analyse des Flam

Nous parlons de l'armée pour deux raisons. Dans le présent, elle détient le pouvoir. Dans l'avenir, elle jouera un rôle déterminant pour l'issue du conflit racial.
La guerre du Sahara a contribué à lui donner la place qu'elle occupe actuellement. Le coup d'Etat du 10 juillet 1978, en la propulsant sur le devant de la scène politique du pays, a fait d'elle la première force politique avec laquelle il faut désormais composer.

 

La Mauritanie, palme d’or de l’esclavagisme

La Mauritanie arrive en tête du classement des pays les plus « esclavagistes » selon un rapport de l’ONG australienne Walk Free. L’étude dresse un tableau de l’esclavage dans 162 pays sur la base de 3 critères : la prévalence estimée de l'esclavage moderne dans la population, le mariage des enfants, et le trafic de personnes.

 

Les réfugiés Mauritaniens au Sénégal crient leur ras-le-bol

Le président de l’association des réfugiés Mauritaniens au Sénégal, Aldiouma Cissokho a vivement condamné l’attitude de l’état Sénégalais et Mauritaniens dans le règlement s du dossier des réfugiés Mauritaniens.
Il s’exprimait ce 20 juin en marge de la célébration de la journée mondiale des réfugiés.

Non à l'impunité des crimes de génocide en Mauritanie:

Faire de la journée du 28 novembre, Jour de Deuil :

Flam.

Suivre les Flam sur

Adherer