Pressions et menaces du gouvernement raciste mauritanien sur le Sénégal

La sortie du journaliste Mamadou Tounkara dans l'émission "Grand Rendez-vous" sur la 2STV continue de faire des vagues. Après le communiqué signé par le porte-parole du Gouvernement du Sénégal pour dégager toute responsabilité et avertir l'auteur de cette déclaration en l'occurence Tounkara de ne plus inciter des peuples à aller en guerre civile, ce dernier a riposté avec une déclaration plus catégorique. Ces sorties ont fâché les dirigeants les plus haut placés des deux pays  

Le coup de fil du président Aziz à Macky Sall 

Très mécontent de la sortie de Tounkara et des opposants mauritaniens, le président Mohamed Ould Aziz a passé un coup de fil au président Macky Sall. Selon des sources de Dakaractu, le président mauritanien s'est plaint que des chaines de télévision puissent ouvrir leurs antennes à des opposants qui viennent l'insulter ou dire du mal de son Gouvernement et de lui-même. Il a expliqué au président Sall que jamais il n'accepterait que des opposants sénégalais disent du mal de lui en terre mauritanienne, alors ce qui s'est passé au Sénégal est inadmissible.  
Après l'avoir écouté, le président Macky Sall a rassuré son homologue en lui disant que cela ne se reproduirait plus jamais et qu'il prendra les décisions pour régler cette affaire une bonne fois. Des assurances qui ont apaisé le climat entre les deux chefs d'Etat.  

Les gardes côtes mauritaniens tirent sur des pêcheurs sénégalais  

Depuis la sortie de Tounkara, les relations entre la Mauritanie et le Sénégal qui semblaient déjà tendues, se sont envenimées. Des sources de Dakaractu nous soufflent que les mauritaniens entendent de la déclaration de Tounkara comme un appel à la guerre et ils ne devraient plus rien tolérer dans leurs relations avec les sénégalais. Nos sources de nous dire que c'est dans cet état d'esprit que des gardes côtes mauritaniens ont tiré sur des sénégalais pêcheurs de Saint-Louis. Une situation qui doit être prise à bras le corps avant que ce ne dégénère ou que ça fasse d'autres victimes. 

La mise en demeure, la menace de retrait de la licence de la 2STV 

Le ministre, Secrétaire d'Etat à la communication a publié un communiqué pour informer que la 2STV est mise en demeure et si cette situation perdure, la licence d'exploitation de la chaine de El hadj Ndiaye sera retirée.  

La sortie de Tounakara qui fâche  

Après le premier communiqué de la présidence, Tounkara a récidivé en écrivant une réponse brulante. Pour encore avertir, la présidence a fait un autre communiqué. Mais persistant dans sa lancée, le journaliste Mamadou Sy Tounkara a envoyé une autre missive dans laquelle il s'attaque au Gouvernement. Cette sortie, n'a pas plus aux membres du Gouvernement qui ont pris des décisions par rapport à la situation.  

La colère de Macky Sall en conseil des ministre  

Le président Macky Sall était noir de colère. Macky Sall n'a pas toléré qu'une chaine de télévision sorte des émissions dans lesquelles on s'attaque à des pays voisins et amis. A fortiori, inciter les gens à aller à la lutte armée pour régler des problèmes. Il a ordonné au ministre de la Justice d'activer le parquet pour qu'il s'autosaisisse si ce genre de choses se reproduit.  
Le parquet est en alerte en attendant la suite des événements. La 2STV est avertie et Tounkara aussi. 

 

Source:dakaractu.com

Flam.

Suivre les Flam sur

Adherer