Le royaume du Waalo. Le Sénégal avant la conquête

Boubacar BARRY

Broché – 24 octobre 2014

 

Par sa position géographique à l'embouchure du fleuve Sénégal, et surtout grâce à son ouverture sur la façade atlantique, le Waalo a été, très tôt, en contact avec l'Europe.

Commandées par l'évolution des besoins commerciaux, les relations avec les Européens ont connu successivement la phase du commerce de troc sans occupation territoriale, celle des comptoirs de commerce fortifiés, celle de la colonisation agricole, et enfin celle de la conquête territoriale qui aboutit à la colonisation directe dans la seconde moitié du XIXe siècle.

 

Le poids de ce facteur externe l'arrivée des Européens et l'évolution de leurs besoins commerciaux commande en grande partie l'histoire interne du pays, en particulier la fondation du comptoir français de Saint-Louis, vers 1659, et son corollaire, la traite négrière, qui constituera, avec le commerce de la gomme, le fondement économique du rapport des Européens avec le Waalo et les royaumes voisins. Les habitants du Waalo cependant chercheront constamment à résoudre, au sein d institutions propres, les problèmes que posait l'évolution de leur société.

 

Cette évolution sera marquée par l'affirmation d une monarchie centralisée et forte de l'appui de l'armée permanente des captifs de la couronne, mais dont le pouvoir sera contrebalancé par celui, notamment, des grands chefs de province, jaloux de leur indépendance. Puis, plus tard, devant un pouvoir de plus en plus dominé par le commerce atlantique, une nouvelle force, liée cette fois à l'islam, tentera de résoudre la crise de la société et s opposera, très souvent et de multiples manières, à la présence étrangère.

 

La nouvelle édition de cet ouvrage, publié pour la première fois en 1972, bénéficie d une longue postface de l auteur, qui met en rapport le projet ancien, de la colonisation du Waalo et celui, moderne, des barrages sur le fleuve Sénégal.

 

Biographie de l'auteur

 

Né à Dindeya, en Guinée-Conakry, Boubacar Barry vit au Sénégal, son pays d'adoption, depuis 1964. Membre fondateur et secrétaire de l'association des historiens africains, de 1972 à 1980, il enseigne aujourd hui l'histoire à l'Université de Dakar.

 

 

Flam.

Suivre les Flam sur

Adherer