Qui était El Hadji Mamadou Moussa LY de Dara Halaybé?

El Hadji Mamadou Moussa LY, fils de Thierno Moussa Saïdou Ciré et de Sokhna Maïram Dado, est né en 1887 à Fossé, près de Nioro du Sahel, en République du Mali.

Son père, Thierno Moussa Saïdou Ciré faisait partie des compagnons de Cheikh Oumar Foutiyou TALL, mais exerçait également une mission d’enseignement du Saint Coran au profit des populations et des nouveaux adeptes.

Après la disparition de Cheikh et à l’image de la plupart des combattants, Thierno Moussa Ciré, prit le dur chemin du retour, vers le Fouta natal avec sa famille, dont le jeune Mamadou Moussa Ly. Mais il n’atteindra pas sa destination. Il succomba à Ndouloumadji Demmé dans le département de Matam des effets de la fatigue liée à ce long pénible voyage de retour.

Cependant, grâce à son courage et sa détermination et par la grâce d’Allaahu SWT, Sokhna Maïram Dado réussit avec le reste de la famille à atteindre Dara Halaybé, dans le département de Podor. Le jeune Mamadou Moussa est immédiatement mis à l’école coranique. Après sa maîtrise du Coran, Mamadou Moussa LY entreprit une série de longues études auprès des plus grands maîtres et érudits du Fouta, de Pire, de Mauritanie, du Mali. Fort de cette formation solide dans le Coran et dans les sciences islamiques, il s’installa définitivement à Dara Halaybé qui devient ainsi un haut lieu de formation islamique attirant des apprenants de plus en plus nombreux.

Partout dans le Fouta, l’évocation de Dara Halaybé renvoie immédiatement à El Hadji Mamadou Moussa Ly, considéré comme l’un des plus grands érudits et soufis de son époque. Thierno Saïdou Nourou Tall le reconnaitra comme son plus fidèle adepte et collaborateur.

En plus du Gamou de Dara Halaybé qu’il a initié en 1906, sur recommandation de Seydi El Hadji Malick SY, El Hadji Mamadou Moussa Ly a initié en 1947 le Gamou de « Halwar ». D’abord organisé à la rue 11X6 de la Médina, le Gamou de « Halwar » se tient actuellement sur le site du Mausolée de Thierno Saïdou Nourou TALL

El Hadji Mamadou Moussa Ly a été rappelé à Dieu en 1970 à Dara Halaybé et repose dans l’enceinte de la grande mosquée construite sur son initiative et inaugurée la même année.

Suite à la disparition d’El Hadji Mamadou Moussa LY, son fils ainé Thierno Hamidou Ly devient son Khalife. Entouré de ses frères, Thierno Hamidou Ly continue de perpétuer l’œuvre gigantesque de son père, l’érudit, le soufi de Dara Halaybé.

 

Source: asfiyahi.org

Flam.

Suivre les Flam sur

Adherer