Communiqué des Flam du 7 février 2017

Les relations tendues, pour ne pas dire mauvaises, de la Mauritanie avec ses voisins, principalement le Sénégal, préoccupent les FLAM et au-delà, tous les Mauritaniens qui voient leurs quotidiens bousculés par ces sempiternelles querelles.

 

L’intervention du journaliste Mamadou Sy Tounkara dans l’émission « le Grand rendez-vous » sur la chaîne 2STV face au militant anti-esclavagiste Ahmedou Vall Messaoud, initiateur de la pétition « contre l’esclavage en République islamique de Mauritanie », a encore fait monter d’un cran la tension dans les relations entre la Mauritanie et le Sénégal.

 

La cause du délit : la dénonciation du racisme et de l'esclavage en Mauritanie sur une chaîne privée, tribune d’expression culturelle et politique libre.

 

Aujourd'hui, face aux protestations des autorités mauritaniennes, la chaîne de télévision 2STV est menacée de retrait de sa licence, ce qui constituerait une atteinte aux libertés d’expression et à la démocratie.

 

Les FLAM :

expriment leur soutien au journaliste Mamadou Sy Tounkara et à la chaîne 2STV,

 

affirment que la stabilité de la Mauritanie réside dans des rapports sains, respectueux et cordiaux avec les pays voisins et surtout le Sénégal, pays frère,

 

Fait à Paris le 5  février 2017

 

 

 

Le Département de la Communication des Flam

 

 

 

Flam.

Suivre les Flam sur

Adherer