Déclaration des Flam.

Déclaration des Flam sur la confirmation des peines de l'appel contre les militants des droits de l'homme

 

 

Les F.l.a.m ne sont pas surprises par la confirmation en appel de la condamnation de Biram et de ses compagnons.

Le régime du Système Beydane n’a fait que confirmer sa nature raciste, haineuse et liberticide par la confirmation  de cette condamnation inique contre les militants des droits de l’homme Biram DAH ABEID, Brahim BILAL et Djiby SOW.

D’un côté, le Système Beydane et sa justice élargissent des tueurs pyromanes, des assassins internationaux, ils sacrent des tortionnaires,  des criminels racistes et des esclavagistes parce que Bidhan et, de l’autre, ils séquestrent, gazent, torturent et  humilient les militants noirs.

Les Forces de libération africaines de Mauritanie toujours fidèles à leurs principes fondateurs :

  • rejettent vigoureusement  les violations manifestes des droits fondamentaux des Noirs en Mauritanie ;
  • réitèrent leur solidarité et soutien militants aux camarades Biram DAH ABEID Brahim BILAL et Djiby SOW victimes d’une mascarade de Justice aux ordres des racistes et esclavagistes ;
  •  prennent pour seuls responsables les représentants du Système Bidhan de toutes les conséquences  des actes racistes qu’ils opposent aux Noirs ;
  • appellent la communauté internationale à contraindre le Système Bidhan et son représentant actuel, le régime de Mohamed Ould Abdel Aziz, au respect des standards internationaux  en matière des droits de l’homme, pour la sauvegarde de la dignité et de l'intégrité de la vie des Noirs mauritaniens ;
  • et enfin, les Forces de libération africaines de Mauritanie appellent au sursaut des forces progressistes mauritaniennes pour la destruction de ce système raciste, esclavagiste et liberticide.

 

Ibrahima DIALLO

Porte-parole des Forces de libération

africaines de Mauritanie (F.l.a.m).

 

flam-mauritanie.org

@flammauritanie

Facebook: flam de toujours

 

 

Flam.

Suivre les Flam sur

Adherer