"Document des objectifs de la conférence"


 

 EQUITE

 

Citoyens dans la république, acteurs de l’égalité.

Equité, est une association créée en 2006 à Paris, par des élu(e)s et des citoyen(ne)s français(e)s originaires d’Afrique et des Outre Mer, engagé(e)s dans l’action politique et républicaine.

Equité organise une conférence sur le thème :
«Pour une alternance démocratique non violente
Et un développement durable en Afrique»

 

Constats


Le formidable essor de la démocratie en Afrique à partir des années 1990, favorisé par l’instauration du multipartisme et la tenue de conférences nationales, a créé les conditions propices à l'émergence d'une société civile active, l’instauration d’une pluralité démocratique et la création de contre-pouvoirs nécessaires à toute démocratie. Une liberté d'opinion progressive et celle d’une presse indépendante du pouvoir politique sont également devenues une réalité dans de nombreux pays africains

Cependant, les conflits en période pré, per, et post-électorale sont trop souvent à l'origine du déclenchement de violences, de guerres, génocides et déplacements de populations, fléaux qui sont tous facteurs de sous-développement

 

D’autre part, au moment où la défense de l'environnement est devenue une priorité mondiale, pour éviter une catastrophe planétaire annoncée et déjà visible à travers les désordres climatiques, comment l’Afrique peut-elle construire un développement et une agriculture durables lui permettant de nourrir non seulement sa propre population mais également des milliards d'individus à travers le monde, fournir aux africains une énergie et une industrie préservant l'environnement et les ressources naturelles ainsi que la biodiversité et la santé des populations ?.

 

Force est donc de constater que l’Afrique doit se doter d'institutions fortes qui nécessitent d’être modernisées et dirigées par des démocrates animés par l’intérêt général. Le continent doit également s’engager vers un développement durable qui prend en compte les intérêts de la population, ceux des générations futures, la préservation et la protection de l'environnement.


L'alternance démocratique non violente vise de ce fait à construire la paix, la stabilité et le développement de l'Afrique où l'homme et les institutions sont au coeur du dispositif.

 

L’objectif de la Conférence

 

La conférence vise les objectifs suivants :


- Mettre en place un processus de dialogue national et international en vue de trouver des solutions concertées, durables et non violentes aux problèmes soulevés par l’alternance politique et l’instauration et la consolidation de la démocratie en Afrique.
- Inciter les partenaires, dans un esprit de consensus et de sens patriotique, à prendre des engagements fermes en conformité avec les conventions internationales sur les Droits de l’Homme


 Informer sur la vulnérabilité de l’Afrique face aux effets du changement climatique du fait de la sécheresse et de la pauvreté et sur la nécessité de s’engager vers le développement durable

En effet, le défi que l'Afrique doit impérativement relever sont les inégalités sociales, le chômage des jeunes, afin d’arrêter les immigrations massives et risquées, la prise en compte de la défense de l'environnement par une politique écologique assumée par tous.


De ce fait, il est indispensable de garder à l’esprit la nécessité de lutter contre la pauvreté et la misère par une information et une formation des populations à une citoyenneté pleine et active, à une laïcité partagée, et d’arrêter d'élaborer des projets sur une base ethnique ou religieuse.
Méthode


La méthode envisagée est de réunir à Paris, sous l’égide de la Diaspora Franco Africaine, d’une part, les partis politiques et la société civile en France et d’autre part, les principaux acteurs de la démocratie en Afrique (les représentants des divers partis politiques, la société civile (associations et ONG, les représentants des institutions, les personnes ressources).
Un tel partenariat est essentiel quand on désire travailler ensemble à la non-violence en politique. Être partenaire c'est la réussite des objectifs communs, se connaître, s'estimer, inciter l'autre, agir ensemble, se critiquer, chercher à progresser, respecter l'autre.


Or, le pouvoir de la société civile en démocratie est un levier puissant pour obliger les décideurs politiques ou les opérateurs économiques à prendre des mesures qui tiennent compte de l'opinion et de la volonté du peuple.
D’autre part, les partis politiques ont une fonction politique d'encadrement, de formation citoyenne des populations, d'orientation, d'influence idéologique dans le sens de l'unité nationale.
L’implication active de tous ces acteurs est indubitablement un gage d’atteinte des objectifs visés.


Partenaires


- Synergie (Association pour le développement de l’Afrique)
- Diaspora Africaine

Invitée d’Honneur : Madame George PAU LANGEVIN; Ministre des OUTREMER (sous réserve)
Intervenants envisagés :
1. Les Représentants des Partis Politiques en France;
2. Les Représentants des Partis Politiques Africains
3. La Société Civile
4. Les institutions de la République
5. Personnes ressources, experts

 

Saliou DIALLO
Président d’Equité
Ancien Maire Adjoint de Evry
E-mail : clubequite@gmail.com, Tél : 06 68 70 58 77

 

Flam.

Suivre les Flam sur

Adherer